La roue de la vie

Souvent, il nous apparaît que rien ne va dans notre vie. Le négatif l’emporte sur le positif et ce n’est pas nouveau.

Si notre vie professionnelle n’est pas au beau fixe, il est clair que cela a des répercussions sur notre vie privée. Contrairement a ce qui est admis, nous indissociables. Nous ne pouvons pas compartimenter notre petite personne.

Nous formons un tout et, comme nos pensées négatives ont une grande propension à occuper notre esprit, nous avons du mal à ne pas embarquer notre mal-être à la maison.

Du coup, aucun moyen d’avoir du recul et TOUT VA MAL. On devient victime de notre boss ou de nos collègues. Et la litanie commence. Et là c’est notre domaine d’expertise. Une étincelle et c’est parti.

« J’en fais de trop, je ne suis pas reconnue, d’ailleurs c’est pareil avec ma sœur et mon père, je n’en fais jamais assez. Notre grande capacité à switcher sur radio potins négatifs se démontre et nous connaissons la suite…

Enfermé(e) dans notre mental, nous oublions d’apprécier le moment présent alors que nous sommes en famille, en couple ou avec des amis. Toute notre attention reste focalisée sur le TOUT VA MAL et cela tant que dure notre problématique.

 

Alors quoi cette roue de la vie ?

Et bien elle a le mérite de dresser un bilan à un instant T. En évaluant chaque sphère de notre vie en lui attribuant un niveau de satisfaction de 0 à 10, elle nous fait prendre du recul par rapport aux évènements de la vie et aux tracas quotidiens.

Divisée en huit secteurs :

  • Amour
  • Famille/amis
  • Loisirs
  • Santé
  • Finances
  • Développement personnel
  • Environnement
  • Professionnel

Elle permet de faire un arrêt sur image et de visualiser où nous nous situons. Il est clair que c’est au sens large du terme. Elle demande sincérité et conscientisation. Cette approche est généraliste.

Mais elle est le point de départ de notre appréciation subjective de notre vie.

Ma roue de la vie est-elle équilibrée ?

Y a-t-il un ou plusieurs domaines en friches ? Ai-je favorisé un secteur plus que l’autre ?

Mais surtout mes besoins et mes attentes sont-ils comblés ?

Suis-je maître de la situation ? Puis-je intervenir ? Ai-je un quelconque pouvoir ?

Ou bien dois-je subir tout cela pour toutes sortes de raisons, qu’elles soient économiques, familiales ou autres ?

Suis-je gouverné(e) par un certain fatalisme qui me fait croire que j’accepte les choses. Pour autant je ressens une certaine frustration et pourquoi pas parfois une certaine envie en me comparant à mes collègues ou mes amis ?

De toute façon c’est ainsi, c’est la vie.

Il y en a qui ont de la chance et d’autres non. Je fais partie de cette catégorie. D’ailleurs dans ma famille c’est ainsi. Et puis c’est la faute de mes parents ou de mon partenaire ou de mes enfants ou… ou …

Ce monologue est très familier à certains. Il nous empêche de prendre les rênes de notre vie car nous nous trouvons toute sorte d’excuses.

Mais si l’amélioration de notre vie dépendait de nous et pas des autres ?

Si nous nous donnions les moyens de reprendre notre pouvoir et de l’assumer ?

Et là notre esprit reprend sa litanie. Mais non ce n’est pas possible. Tout est question de chance, tu n’es pas né(e) dans la bonne famille, tu n’as pas de diplôme, tu n’as pas de temps à perdre, d’ailleurs cela ne sert à rien. On ne peut pas lutter contre la vie. De plus, il n’y pas de méthode, ça va te coûter cher si tu veux faire une formation…

Tous nos freins et nos peurs sont de sortie, ils ont mis leurs habits du dimanche et c’est la fête. C’est certain notre mental nous veut du bien. La preuve, il veille au grain. Pas de changement, pas d’inconnu, on sait ce que l’on a et on ne sait pas ce que l’on pourrait avoir.

Et de renchérir, en fait, on n’est pas si mal que ça ! Quelques pensées positives saupoudrées de quelques affirmations positives et c’est reparti !

Pour d’autres, cette observation va permettre de faire un point et de décider de changer les choses.

J’investis trop dans ma vie professionnelle, mes enfants grandissent et je ne leur accorde pas assez de ma présence.

Ou encore, j’ai surinvesti ma vie familiale et maintenant que les enfants sont partis de la maison, qu’est-ce que je fais ?

Je suis bientôt à la retraite et j’ai tout misé sur ma vie professionnelle, que vais-je devenir avec tout ce temps libre devant moi ?

Utilisée en coaching, la roue de la vie permet des prises de conscience.

  • tout n’est pas négatif (ou si cela l’est il est urgent d’intervenir)
  • je peux changer certains aspects de ma vie pour être en cohérence avec mes valeurs (vous avez dit valeurs ?)
  • je sacrifie certains aspects au détriment d’autres
  • je surinvestis certains domaines par rapport à d’autres

Et fort(e) de ce constat, quel est mon ressenti ?

Est-ce que j’éprouve de la colère, de la tristesse, de la résignation ou de l’impuissance ?

Est-ce que je suis tétanisé(e) et je me dis que je n’arriverai jamais à faire quoique ce soit

  • parce que je n’ai pas appris (on n’apprend pas cela à l’école)
  • parce que je n’ai pas le mode d’emploi

Est-ce que je range cette roue en me disant que j’y reviendrai plus tard, quand j’aurai plus de temps, quand les enfants seront plus grands, quand cela ira mieux au boulot, quand cela ira mieux dans mon couple ?

Ou bien, je continue ce test parce que j’ai envie d’en savoir plus et que même si tout ne va pas mal, je suis quand même insatisfait(e) de ma vie actuelle, j’aimerais plus. Plus de joie, plus de sérénité, plus de temps, plus de bien-être etc..   J’ai bien envie d’entamer un changement voire changer de vie mais je ne sais pas comment faire. Il y tellement de livres, d’articles, de formations, mais cela me paraît tellement compliqué.

la suite….

Et c’est là que j’interviens.

Cela fait plus de 30 ans que je lis des livres sur le développement personnel, sur le business, sur le leadership et sur le coaching. Ma bibliothèque en est pleine. Des années que je me forme à toutes sortes de techniques pour parvenir à être mieux dans ma vie

J’ai quelques recettes, trucs et astuces qui m’ont permis de cheminer et de réaliser mes objectifs. Ces outils, je les partage depuis quelques années déjà lors de séances individuelles ou de groupes. Elles ont été testées et éprouvées.

Je vous invite à continuer sur mon blog pour la suite du test de la roue de la vie. N’hésitez pas à télécharger le support PDF.

Si une plongée accompagnée au centre de votre vie et de vous-même vous intéresse, contactez moi par mail sweber@quintessens.lu.

 

 

Le concept de roue de la vie à été inventé par Paul J. Meyer fondateur de Succès Motivation ® Institute, Inc.

 

 

Le workbook de quintessens 9 étapes pour avancer facilement vers soi et une vie riche de sens

Pour mieux vous connaître

& prendre votre vie en main

 

Votre nom et votre mail

 et téléchargez le workbook

gratuitement

 

 

Votre inscription est prise en compte. Vérifiez votre boîte mail pour confirmer l'abonnement.

Pin It on Pinterest