On parle de HP, HPI, HPE, surdoués, zèbres, hypersensibles et il y a les MP.

Peut-être moins connus mais quand même…

Vie professionnelle

Pour ma part, je n’ai pas eu une vie professionnelle « tranquille » au sens normal du terme. Elle pourrait paraître chaotique pour certains, peu crédible pour d’autres, superficielle ou trop diversifiée. Mais je la kiffe ma vie professionnelle…. Et ma vie tout simplement d’ailleurs ! Et je continue !

Après 38 ans de carrière, je peux faire un bilan riche en expériences et en passions multiples (de l’approche humaine à l’informatique en passant par la comptabilité, le management et la gestion d’entreprises, le Webmarketing, la finance, le développement personnel, le coaching, la thérapie, la lecture, l’écriture, le mindmapping, l’ennéagramme, les langues étrangères, le piano, la cuisine, le Pilates, le yoga et j’en oublie…). Les livres sur mes thèmes de prédilections du moment et de mes passions augmentent sur les étagères de ma bibliothèque au fur et à mesure du temps et de mes achats.

J’ai aussi pu bénéficier d’un environnement professionnel favorable qui a laissé la place et la liberté nécessaires à l’exercice de ma curiosité et de mes capacités (j’ai pu reprendre un master, traduire les normes ISO liées à ma profession, développé ISO dans l’entreprise, faire de la psychologie d’entreprise et des formations appropriées…).

Chaque période a été une source inépuisable d’enrichissements, de connaissances, de motivation intense, de découvertes et de créativité.

Changements de cap

Comme j’avançais dans l’âge et que je voulais à nouveau changer de métier, j’étais déterminée à me spécialiser et à finir ma carrière dans une seule et unique branche pour aussi échapper au syndrome de l’imposteur. J’ai donc fait appel à un coach. Ma demande était très claire je veux trouver ma voie (spécialité) et surtout y rester.

Et me voilà accompagnée dans ma quête.

Il s’en est suivi que le choix pour moi restait difficile, non pas parce que j’avais peur ou que je doutais entre 2 alternatives. Non, c’est que les alternatives étaient trop nombreuses et que je trouvais surtout compliqué de renoncer.

Je n’ai pas réussi à identifier quel était ce besoin permanent de changement, d’innovations, de liberté et de défis. Et j’ai donc entamé de nouvelles formations (coach, thérapies énergétiques) et me voilà installée depuis plus de 5 ans.

J’adore exercer mon métier actuel. Je suis pleine de gratitude par rapport à mon quotidien, toutes ces histoires de vie, toutes ces problématiques défient mon mental et mon âme de Sherlock Holmes pour mettre l’accent sur la « racine du mal » éventuelle.  Elles me permettent de mettre mes connaissances à contribution et de me rendre utile. Pour autant, j’ai toujours ce besoin d’apprendre et apprendre encore. Peut-on parler de boulimie à ce niveau ? Je lis, je me forme et je continue…

Et par hasard je tombe il y a quelques temps sur un Tedx de Emilie Wapnick.

Et là, c’est une révélation. Je peux mettre un mot sur mes « symptômes », mes comportements et mon mode de fonctionnement. Quel soulagement et quelles émotions pour moi. D’une, je ne suis pas la seule et de deux, je ne suis pas « anormale ».

Du coup, ma carrière, mes passions tout a pris du sens et ce constat, je l’accepte aujourd’hui.

Cela n’a pas toujours été le cas.  J’ai souvent voulu me poser, j’ai aussi pensé longtemps qu’il y avait quelque chose qui clochait avec moi et en moi.  J’en ressentais même une certaine culpabilité. Je n’étais pas dans la normalité et je percevais une certaine pression sociale et un tiraillement.

 

Définition

« La multipotentialité est un terme éducatif et psychologique qui se réfère à la capacité et à la préférence d’une personne d’exceller dans deux ou plus de deux champs différents. Il peut également se référer à une personne dont les intérêts s’étendent sur plusieurs domaines, plutôt que d’être fort dans un seul ». Wikipédia

« La multipotentialité représenterait 20 à 30 % de la population »

 

Alors quelles sont les caractéristiques d’un(e) multipotentialiste ?

 

  • Le besoin d’apprendre (vite) et de découvrir ;
  • La curiosité, la nouveauté – les nouvelles technologies ; (avec ou sans prise de risque)
  • La capacité d’adaptation voire d’hyperadaptation ;
  • L’optimisme et l’enthousiasme ;
  • La transformation de l’échec en expériences ;
  • La peur de l’ennui et de la routine ;
  • Des centres d’intérêts nombreux et variés, les passions ; transdisciplinaire
  • Une quête de sens (idéaliste) ;
  • L’hypersensibilité ;
  • L’apprentissage auto-didacte ;
  • Le manque de temps ;
  • La difficulté à renoncer…

 

Choisir c’est accepter de fermer des portes, j’ai donc refusé de choisir.

Me voilà aujourd’hui sur ce blog.

Ce résultat est la conséquence de formations en webmarketing, en webdesign, en infographie etc… et j’y suis à fond tout en continuant mon activité de coach-thérapeute, en effectuant des traductions, en ayant commencé l’écriture d’un livre, en préparant la création d’une association pour les femmes et….

 

J’arrête là pour éviter moi-même d’avoir le vertige. Mais quelle chance de vivre à cette époque où l’information est disponible à tout moment, où la société change, où le slasheur (mode d’organisation d’un(e) multipotentialiste) commence à être accepté et reconnu.

 

J’ai donc aujourd’hui un métier multifacette (l’hybridation) qui me donne l’opportunité d’exercer mes passions en même temps (unification).

 

J’ai appris avec le temps à planifier, à hiérarchiser, à me discipliner à respecter mon hygiène de vie en instaurant un rituel matinal pour faire face à tout ce que j’ai à accomplir. Et très important, le plaisir est toujours présent, car cette activité m’apporte épanouissement et enthousiasme. Elle me permet de révéler mon univers et de le partager.

 

Alors quelle stratégie adopter ?

Il convient déjà de discerner s’il s’agit de multipotentialités ou d’éparpillement. Si je m’arrête en cours de route et que je ne vais pas jusqu’au bout du challenge, il y a des chances (ou des risques) que cela soit du touche-à-tout.

Le ou la multipotentialiste aime aller jusqu’au bout pour avoir le sentiment d’avoir accompli quelque chose et avoir fait le tour de la question (en fonction bien entendu de son niveau d’exigence). Il (elle) a le besoin de développer plusieurs compétences jusqu’à un niveau élevé – il est à souligner qu’il n’y a pas forcément de lien avec le HP.

  • Trouver un fil conducteur ;
  • Se connaître et s’accepter ;
  • Rester soi ;
  • Se faire confiance ;
  • Gérer ses angoisses ;
  • Gérer son impatience ;
  • Gérer l’incompréhension des autres ;
  • Être discipliné et persévérant ;
  • Se fixer des objectifs ;
  • Hiérarchiser et planifier pour optimiser sa gestion du temps ;
  • Poser des actions concrètes ;
  • Respecter son hygiène de vie et son équilibre ;
  • Respecter son niveau d’énergie
  • Créer du lien entre nos multiples centres d’intérêt pour en faire quelque chose ;
  • Se fixer une vision pour que ces compétences soient utiles à la collectivité ;
  • Partager pour donner du sens.

 

Je comprends donc aisément toutes ceux (jeunes ou moins jeunes) qui cherchent une voie ou la « voie » et qui restent empêtrés dans des concepts de mission, vocation, passion parce que c’est la norme. Soumis au regard des autres, jugeant peu crédible ce mode de fonctionnement, ils peuvent s’enfermer dans des rôles qui ne leur correspondent pas.

Alors libérez-vous, acceptez, laissez être, assumez, sentez-vous légitime, osez prendre des risques, démarquez-vous et vivez vos passions multiples…. Avec tout ce que cela comporte d’excitation intense, d’études et de pratique à fond, d’addition de carrières et ce, sans culpabilité aucune.

 

mp, multipotentialité, multipotentialiste, passions, choix

 

 

Pour en savoir plus :

Tedx de Emilie Wapnick/

Talent today

Puttylike

 

 

Le workbook de quintessens 9 étapes pour avancer facilement vers soi et une vie riche de sens

Pour mieux vous connaître

& prendre votre vie en main

 

Votre nom et votre mail

 et téléchargez le workbook

gratuitement

 

 

Votre inscription est prise en compte. Vérifiez votre boîte mail pour confirmer l'abonnement.

Pin It on Pinterest