ATTITUDE

 

« L’attitude est le pinceau de l’esprit, elle colore toutes les situations » – Alexander Lockhart

 

L’attitude est un état interne, un état d’esprit ou état émotionnel qui se voit au travers de comportements.

 

Personne ne réagit de la même manière devant les évènements de la vie. Certains font preuve d’optimisme et d’autres de fatalité ou de résignation, voire de victimisation.

 

On ne peut ni choisir ni contrôler tous ces évènements mais on a le pouvoir de choisir notre façon de voir les choses et d’adapter notre comportement.

 

On peut choisir notre attitude à tout moment. Sauf que ce n’est pas si évident parce que nous sommes soumis à nos émotions, nos pensées et nos croyances.

 

 

 

“Par notre manière de penser et nos attitudes, nous construisons notre bonheur ou notre malheur.” – Paul Verlaine

 

On peut se composer une attitude, mais le langage non verbal ne ment pas et les dissonances se font vite ressentir, d’où la notion de cohérence.

 

COHERENCE

 

On pourrait définir la cohérence comme un accord ou une harmonie intuitive ou logique d’un système d’idées, d’actions, de croyances ou de motivations entre elles.

 

J’aime aussi dire que la cohérence c’est l’authenticité, l’intégrité et l’alignement entre ce qui se passe à l’intérieur de soi (le système) et la façon dont j’agis à l’extérieur (le monde).

 

Avoir la cohérenceattitude®, c’est déjà identifier mes incohérences par rapport à la conscience et à la représentation que j’ai de moi.

 

Ces incohérences vont se manifester par des ressentis physiques ou des tensions psychiques qui vont de simples émotions à des sentiments tels que le regret ou la culpabilité.

 

Quelles sont ces incohérences ?

 

  • Vivre sans avoir conscience des capacités, des ressources, des talents et des qualités qui sont en vous.
  • Vivre sans vous connaître
  • Vivre sans ressentir la vie qu’il y a en vous.
  • Vivre sous contrôle en critiquant les autres
  • Vivre dans des schémas répétitifs
  • Vivre sans avoir d’estime ou d’amour de soi
  • Vivre uniquement avec l’approbation des autres
  • Vivre sans s’affirmer
  • Vivre sans être reconnu
  • Vivre avec le besoin impérieux de perfectionnisme
  • Vivre en se laissant guider par ses instincts ou ses émotions.
  • Vivre en cherchant à combler un vide ou un manque intérieur
  • Vivre en ne ressentant pas son corps et en étant toujours dans le mental….

 

Et la liste n’est pas exhaustive.

 

Vous vous reconnaissez certainement dans ces exemples, comme moi d’ailleurs. Le tout est d’être en conscience.

 

Alors comment faire pour être dans une attitude alignée et juste.

 

 

 

Partir à la découverte de soi.
C’est un must pour élever notre niveau de cohérence.

 

 

 

L’Ennéagramme me paraît être une bonne approche. Attachés à la « personnalité profonde » et non pas à « l’image sociale » comme tant d’autres grilles de lecture, les points de l’Ennéagramme correspondent à des particularités voilées de la personne. Il en existe 9.

 

C’est une grille d’analyse de soi qui permet de comprendre la dynamique inconsciente de notre personnalité en s’appuyant sur la motivation centrale de chaque type et la façon de gérer son énergie. Elle nous permet de découvrir notre énigme et explique « ce qui pousse » les individus à faire ce qu’ils font et non en expliquant « ce qu’ils font ». L’Ennéagramme  est une typologie des motivations et non des comportements.

 

Chacun des types a adopté dans l’enfance une stratégie pour se défendre et survivre qui s’est avérée payante, tellement gratifiante qu’elle a été apprise, sauvegardée et répétée, jusqu’à ce qu’elle devienne automatique.

 

L’objectif de cette stratégie était d’être aimé et reconnu.

 

En tant qu’adulte, elle est devenue inappropriée mais tellement habituelle que « c’est plus fort que nous », « nous ne pouvons pas nous empêcher de ».

 

Notre énigme une fois découverte, l’Ennéagramme nous permet de comprendre celle des autres et nous aide à mieux les comprendre et à mieux communiquer avec eux.

 

Bien que nous soyons tous unique et singulier, il existe d’étonnantes ressemblances.

 

On a alors tendance à catégoriser l’individu, à lui donner une étiquette et cela peut être réducteur. Je suis d’accord. Sauf que l’individu joue un type, il n’est pas ce type. Il est plus que cela. L’Ennéagramme décrit la personnalité « ce qui n’est pas à nous » qui masque l’essence « ce qui est à moi » et là le champ est vaste. Il est bien plus grand en terme de potentialités et de créativité.

 

L’être humain est tiraillé entre son vrai moi (son essence et sa personnalité faite de petits “je” plutôt protecteurs. Nous avons enseveli notre essence sous des monceaux de pensées, de croyances et de valeurs qui ne sont pas forcément les nôtres mais que nous pensons être nôtres. Toutefois l’empreinte de l’essence est toujours là. De temps en temps nous nous y fondons. Et là, nous sommes comme de jeunes enfants. Pas de conflit entre nos instincts, nos émotions, nos pensées et nos différents états.

 

Ces moments sont des instants d’exception. Ils sont liés à des expériences de joie ou de gratitude qui nous permettent de nous relier à notre vraie nature. Moments fugaces par définition mais nous savons, nous ressentons et nous avons la certitude intuitive que c’est juste, objectif et cohérent.

 

En conclusion, aucun type n’est meilleur que l’autre. Chaque type a adopté une carte du monde, une façon d’être au monde. Il a une couleur avec des teintes différentes, de la plus claire à la plus foncée, en fonction de son développement et de son épanouissement. Chaque type expérimente aussi les autres types de façon plus ou moins marquée, mais il revient dans sa zone de confort quand il s’agit de prendre des décisions ou de poser des actes.

 

L’Ennéagramme nous donne les moyens de progresser en commençant par nous découvrir, comprendre comment nous nous sommes construits, nous accepter avec notre « personnalité », nos multiples “je”, vivre avec ceux des autres, s’accueillir avec bienveillance, s’améliorer en conscience et donner des ailes à notre essence en trouvant sens et cohérence.

 

 

 

« Connaître notre essence, c’est savoir quels sont nos fins ultimes, nos réels objets d’amour. » – Francesco Alberoni

 

Le workbook de quintessens 9 étapes pour avancer facilement vers soi et une vie riche de sens

Pour mieux vous connaître

& prendre votre vie en main

 

Votre nom et votre mail

 et téléchargez le workbook

gratuitement

 

 

Votre inscription est prise en compte. Vérifiez votre boîte mail pour confirmer l'abonnement.

Pin It on Pinterest